«

»

Dégustation de Printemps à l’Ailleurs

     Hier après midi j’étais convié à l’Ailleurs à Bordeaux pour une dégustation de quelques thés de printemps en compagnie d’une poignée d’habitués, de l’équipe de l’Ailleurs, ainsi que de Guillaume Leleu – créateur, tea taster et fondateur de la maison Théodor.

Guillaume Leleu a su « animer » ce petit atelier, répondre aux questions, nous parler de Théodor tout en nous préparant quelques délicieuses infusions. Exercice difficile. Première fois pour lui et pour la plupart d’entre nous. Je crois pouvoir affirmer que nous avons tous passé un excellent moment. J’ai beaucoup appris au sujet du thé en général mais aussi du métier, des méthodes et des outils des tea taster.

Au programme de notre dégustation six thés d’origine, six grands jardins qui viendront s’ajouter au catalogue Théodor prochainement : trois thés verts, un thé blanc et deux Oolongs. Trois d’entre eux ont réellement attiré mon attention :

  • Le Sencha, Theodor ayant arrêté depuis certains évènements les importations venant du japon, ce thé provenant du sud de l’archipel marque la reprise du trafic. Tout ce qu’on pourrait attendre d’un bon Sencha est présent, cette verdure -vous savez, le côté raclure de gazon-, cette touche iodée, et étrangement malgré une infusion trop longue très peu d’amertume.
  • Le White Snow Spiral. Thé blanc d’exception. Récolte hivernale -ou post hivernale, ma mémoire me joue des tours- extrêmement courte. Dans la boite on admire de magnifiques feuilles argentées recroquevillées sur elles mêmes. Après infusion on constate que seul le bourgeon et une -voire deux- feuilles ont été gardées. En bouche … une liqueur qui ravira tous les amateurs de thé blanc.
  • Le Lotus Oolong. Un thé Nature aux notes enivrantes qui rappellent celles du lotus. Je mets une majuscule à Nature parce que si l’on ne m’avait pas averti j’aurais juré avoir affaire à un thé aromatisé. Un thé à ne pas louper pour ceux qui chérissent les Oolongs.

Je remercie donc Laurent et toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à l’organisation de cet évènement. Il existe trop peu d’évènements et d’endroits où nous pouvons échanger de la sorte. A réitérer !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le ! Il se pourrait qu'il plaise aussi à vos amis.